Powered by Core Design

L'actualité du Développement Durable  

28éme édition des Trophées Eco-Actions

logoDepuis 28 ans, les Trophées Eco Actions récompensent l’innovation et l’exemplarité des collectivités locales en matière de protection de l’environnement et de  développement durable tout en renforçant leur rôle incontournable dans ces domaines.
Chaque année, plus d’une centaine de dossiers sont étudiés par le jury des trophées composé de maires, de parlementaires, de partenaires de l’association et de représentants d’institutions telles que le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME et l’Agence Française pour la Biodiversité.

Pour les collectivités adhérentes à l'Association Notre Village, une procédure allégée de candidature a été mise en place, il suffit d'adresser :

-          pour les communes engagées dans un Agenda 21 : une fiche action issue ou non de votre programme d’actions Agenda 21

-          pour les autres communes adhérentes à l’association n’ayant pas d’Agenda 21 : une fiche relative à une action de votre collectivité (téléchargez un modèle de fiche action)

Pour les collectivités non adhérentes à l'association, téléchargez le dossier de candidatures.

En savoir plus.

8ème édition des Assises de la biodiversité - 13, 14 et 15 juin 2018

logo

Les 13, 14 et 15 juin 2018, l’association Les Eco Maires organise, en partenariat avec IDEAL Connaissances et l’Agence Française pour la Biodiversité, la huitième édition des Assises Nationales de la Biodiversité à la Cité des Congrès de Valenciennes. Réunissant chaque année élus, représentants des ONGs, institutions publiques, experts, personnalités du monde de l’écologie – soit de 700 à 1000 participants selon les éditions – autour de plénières, ateliers et visites de site, l’événement est devenu le rendez-vous incontournable des collectivités locales autour des questions de biodiversité.

Consultez le programme.

Pour en savoir plus.

Participez à la Semaine Européenne du Développement Durable

logo_SEDD_2017 La semaine européenne du développement durable (SEDD) est une manifestation annuelle d’ampleur européenne organisée du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectif de promouvoir le développement durable et ses enjeux.

Pour l’édition 2018, la thématique retenue est « Villes et Territoires de demain ». Un large choix d’événements (conférences, expositions, projections de films, projets d’éducation, visites d’EcoQuartier…) est proposé au public afin de découvrir et de faire connaître partout en France les initiatives territoriales, urbaines et architecturales innovantes, ainsi que les acteurs pionniers de la construction de notre futur cadre de vie !

Le ministère lance un appel à projets pour encourager l'organisation et la promotion de différents événements en relation avec le développement durable.

L’inscription est ouverte à tout type de participants : organismes gouvernementaux, instituts de recherche, établissements scolaires, musées, fondations, associations, entreprises, startups, et en 2018, plus particulièrement, à tous les acteurs de la construction : urbanistes, architectes...

Les porteurs de projets peuvent utiliser le kit de communication prochainement en ligne pour bénéficier d’une visibilité au niveau national.

Pour pouvoir participer à la Semaine européenne du développement durable, le projet ou l’initiative, à but non lucratif, doit concerner au moins un des trois piliers du développement durable (social, environnemental, économique). Il peut s'agir de conférences, d'expositions, d'organisations de marchés, de projections de films, d'activités associatives, d'initiatives d’entreprises durables, de projets d’éducation, de visites d’EcoQuartier...

Contact :

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Inscription et renseignements ici !

Les Objectifs de Développement Durable ODD

UNSDGLogo2016FRLe 1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030 – adopté par les dirigeants du monde en septembre 2015 lors d’un Sommet historique des Nations Unies – sont entrés en vigueur. Au cours des 15 prochaines années, grâce à ces nouveaux objectifs qui s’appliquent à tous, les pays mobiliseront les énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques, en veillant à ne laisser personne de côté.

Les objectifs de développement durable s’appuient sur le succès des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et visent à aller plus loin pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté. Les OMD ont montré qu’établir des cibles à atteindre est efficace. Ces nouveaux objectifs sont uniques dans le sens où ils sont un appel à l’action par tous les pays – pauvres, riches ou au revenu moyen – en vue de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Avec ces objectifs, les dirigeants reconnaissent que l’élimination de la pauvreté doit s’accompagner de stratégies qui renforcent la croissance économique et répondent à un éventail de besoins sociaux, parmi lesquels l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre les changements climatiques et en protégeant l’environnement.

Bien que les Objectifs de développement durable ne soient pas juridiquement contraignants, il est attendu des gouvernements qu’ils prennent les choses en main et mettent en place des cadres nationaux pour atteindre les 17 objectifs. C’est aux pays qu’incombe au premier chef la responsabilité de suivre et d’examiner les progrès accomplis en la matière, ce qui nécessitera de recueillir en temps utile des données de qualité et facilement accessibles. Le suivi et l’examen régionaux s’appuieront sur les analyses nationales et contribueront au suivi et à l’examen au niveau mondial.

Cliquez ici pour en savoir plus.

L'association Notre Village a contribué au rapport du Comité 21 : « Quelle Appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français ? » (page 64).

Consultez le rapport.

Cérémonie de remise des 26èmes Trophées EcoActions

logo

L’Association les Éco-Maires a dévoilé les lauréats de la 26ème édition des Trophées Éco-Actions, le 1er Février dernier, à l’Assemblée Nationale.

Les Trophées Éco-Actions récompensent les initiatives locales en matière de protection de l’environnement et de développement durable. Chaque année, plusieurs collectivités territoriales sont récompensées pour leur audace en matière d’innovation et d’exemplarité environnemental.

C'est Malakoff (Haut-de-Seine) qui se hisse sur la première marche du podium avec son projet de ferme urbaine participative. « Cette ferme urbaine de 1500 m² sera un lieu géré par les habitants eux-mêmes et constituera un espace public de biodiversité et d’animation sociale », indique le dossier de candidature. Baptisée Corsico, elle formera « un refuge de biodiversité dans une ville parmi les plus denses tout en participant à la restauration des sols et espaces délaissés » et favorisera « la démonstration des solutions efficaces de transition écologique et d’économie circulaire accessibles à tous ». Corsico regroupera ainsi « plusieurs espaces complémentaires et interdépendants » : espaces potagers collaboratifs et éducatifs, basse-cour, construction en bois de récupération issu de la COP21, systèmes de compostage, prairie mellifère, espace public avec des bancs à l'ombre des arbres…

Le 2e Prix a été décerné à la Métropole Aix-Marseille pour son programme expérimental des Ambassadeurs de la mobilité dont Environnement Magazine dressait un premier bilan il y a tout juste un an. 

C'est la municipalité de Bordeaux qui reçoit le 3e Prix pour avoir mené la « rénovation solidaire » de la maison familiale Thiers. Objectif de ce projet mené autour de l’association Alter Insertion : l’accueil en milieu ordinaire de personnes en situation de handicap.

Le reste du Palmarès :

Prix Démocratie jeunesse
Mennecy (Essonne) : « Optimiser et valoriser la gestion des déchets des restaurants scolaires de Mennecy tout en favorisant une restauration de proximité »

Prix ville durable
Gonfreville L’Orcher (Seine-Maritime) : « Chantier participatif d’un bâtiment »

Prix Territoria de l’innovation
Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) : Eco Trophées des artisans et des commerçants

Prix de l’innovation technologique
Luzy (Nièvre) : « Chauffage de la piscine municipale par une moquette solaire »

Prix international de la coopération
Agadez (Niger) et Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) : « Électrification solaire de 15 cases de santé de la commune urbaine d’Agadez au Niger »

Eco-école : Label international d'éducation au développement durable. 

Logo_Eco-EcoleProgramme international d’Education au Développement Durable (EDD) développé en France depuis 2005 par l'office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (of-FEEE), Eco-Ecole est un label décerné aux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonctionnement éco-responsable et intègrent l’EDD dans les enseignements.

Créé au Danemark en 1994 par la Fondation for Environmental Education (FEE), Eco-Ecole est aujourd’hui implanté dans 58 pays à travers le monde.

Eco-Ecole propose une méthodologie et un accompagnement auprès des écoles primaires et élémentaires, des collèges et des lycées pour une mise en œuvre concrète du Développement Durable. Le programme permet ainsi aux établissements scolaires volontaires de travailler successivement sur six thèmes prioritaires (l'alimentation, la biodiversité, les déchets, l'eau, l'énergie, les solidarités).

Ces derniers sont envisagés dans un projet global impliquant aussi bien les élèves et les enseignants que les élus locaux, les associations locales ou encore les parents d’élèves.

Le label Eco-Ecole, Eco-Collège, Eco-Lycée valorise l’engagement des porteurs de projet et concrétise les efforts menés tout au long de l’année. 
Si demander le label n’est pas obligatoire, seuls les établissements scolaires formellement inscrits et ayant mis en œuvre la démarche Eco-Ecole pendant au moins une année scolaire peuvent le faire.

Les écoles primaires mais aussi maternelles (nouveauté 2017), collèges et lycées qui le souhaitent peuvent rejoindre le réseau des 1 900 établissements scolaires déjà inscrits en France (48 000 à travers le monde) en remplissant le formulaire disponible sur le site Internet  http://moncompte.eco-ecole.org/

Les établissements scolaires qui le souhaitent peuvent dès à présent déposer un dossier de demande de labellisation au titre de l'année scolaire 2016-2017.
 
La demande s'effectue exclusivement en ligne, depuis l'espace participant. Vous avez jusqu'au 30 avril 2017 pour compléter le questionnaire et joindre vos documents. Vos dossiers sont ensuite préparés puis présentés au Jury et vous recevrez une réponse par courrier postal mi-juin. Cliquez-ici pour plus d'informations sur la procédure de labellisation.


Référentiel pour l'évaluation des projets territoriaux de Développement Durable

La mise en oeuvre du développement durable à l’échelle locale est une condition décisive de son appropriation et de sa réussite. Les acteurs locaux contribuent à l’inscrire dans l’organisation de la vie quotidienne, dans l’aménagement des territoires, dans les pratiques des citoyens. Ce référentiel leur donnera ainsi des clés pour composer leurs stratégies et en mesurer les effets, afin de tenir le cap d’un développement durable.
Téléchargez le référentiel d'évaluation

  

 

 

 

 

 

 


Infos pratiques:

 

Notre Village

Le clos Joli 19500 Meyssac - Tél : 05.55.84.08.70 - Fax : 05.55.84.01.82
Email : info@notrevillage.asso.fr