BOURG JARDIN

CONTEXTE Mellé est une commune de 675 habitants au nord-est de l'Ille-et-Vilaine en Bretagne, aux limites de 3 départements et de 3 régions. Le paysage est composé de bocages avec quelques bois, de terre agricole. Commune très dynamique, elle attache un soin tout particulier à la sauvegarde et à la restauration de son riche patrimoine architectural et paysager (1976 : lancement d’une politique de reconquête paysagère).

PROJET L’objectif du projet « bourg jardin » est de développer une vision prospective et moderne d’un aménagement paysager d’un bourg en conciliant le fleurissement. Le bourg jardin est une végétalisation de l’ensemble du bourg par différentes scènes végétales plantées et entretenues par des techniques de jardinage naturel.

Une partie du béton a été enlevée au profit d’un retour de la terre afin d’y planter des végétaux. Les jardinières ont été divisées par deux (la commune est passée de 200 à 90 jardinières).

Moyens mis en œuvre : Esthétique : introduction de quatre strates de végétaux (une strate haute avec la plantation d’arbres dont 120 frênes qui vont continuer à grandir, une strate de graminées, une strate de vivaces qui couvrent le sol et des plantes annuelles qui vont être continuellement renouvelées).

Sécurisation et circulation piétonne : protéger la sécurité des piétons par la création d’allées piétonnes afin de séparer le piéton de la voiture. Aménagements pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Biodiversité/environnement : choix des essences (refuge à papillons par exemple), charte de désherbage où aucun produit phytosanitaire n’est utilisé, réduction d’engrais. Les pratiques et techniques de jardinage sont naturelles.

Economie d’eau et préservation de la ressource: 10 000 litres d’eau économisés en un an grâce à une réduction de 80 jardinières murales au profit de plantes en pleine terre.

Réduction et valorisation des déchets verts

Touristique : la commune a créé un livret en faveur des scolaires, des habitants et des visiteurs afin de les sensibiliser aux espaces verts durables.

Coût associé : Coût du projet : 220 000 euro H.T Fonds propres : 80 000 euro H.T Aides :

Etat : 30 000 euro H.T, Conseil Général : 50 000 euro H.T, Conseil Régional : 60 000 euro H.T

Partenariats : Le conseil Régional, le conseil Général, l’Etat, l’association « Communes Patrimoine Rural de Bretagne », entreprises et un cabinet d’architecte- urbaniste

Toutes les scènes

végétales créées sont

plantées sur copeaux de bois et sont classées en

refuge à papillons…