ÉCOLE A ÉNERGIE POSITIVE

CONTEXTE Beynat est située dans le département de la Corrèze à 20 km de Tulle et de Brive. Beynat compte 1270 habitants, chef lieu d’un canton de 7 communes réunies en communauté de communes. La commune possède de nombreux projets immobiliers dans le cadre du développement durable en faveur des nouvelles populations. L’école de Beynat est un outil fonctionnel et esthétique, bien intégrée dans le paysage.

PROJET L’école est une réalisation communale. L’objectif est de faire un établissement respectueux, sain, afin d’y accueillir les enfants de maternelle et du primaire. Avant d’être une école à énergie positive, c’est surtout une école passive.

La naissance du projet est partie de plusieurs constats : la petitesse de l’ancienne école, l’adhésion de la commune dans une démarche de développement durable, l’évolution démographique croissante. Au regard de ces différents points, la commune a fait le choix de construire une nouvelle école plus respectueuse de l’environnement. De plus, dans les zones rurales, de plus en plus de regroupements scolaires (les RPI) existent, ce qui vient renforcer l’idée du projet. Cette école serait un outil qui leur permettrait éventuellement d’accueillir des élèves des communes rurales environnantes. Ce serait un atout pour la commune de Beynat ainsi que pour le canton.

L’école a été construite à contre terrier c'est-à-dire elle est protégée au Nord par une butte de terre et avec des murs surdimensionnés en épaisseur de façon à éviter les déperditions de chaleur.

C’est aussi une école à énergie positive alliant différentes utilisations d’énergies à savoir, un chauffage par le sol par géothermie, le solaire pour la production d’eau chaude sanitaire assurée par des capteurs solaires posés au sol et 704 m2 de panneaux photovoltaïques sur la toiture pour la production d’électricité. Ces derniers produisent environ 100 000 kWh/an. Les vitres sont pourvues de triples vitrages protecteurs contre le froid. L’installation d’une avancée au niveau du toit protège du soleil. Tout est fait pour que les occupants aient un confort optimal au niveau thermique, hygrométrique, phonique….

Moyens mis en œuvre : Les premières réflexions ont vu le jour en 2006. En décembre 2007, les travaux ont débutés et se sont achevés 18 mois plus tard. La première rentrée des classes a eu lieu le 9 mars 2009.

Pour financer le projet, la commune a vendu l’ancien bâtiment au Conseil Général pour le collège. Cette vente permet à la commune de boucler une petite partie du budget en autofinancement.

Partenariats : Technique: bureau d’étude Financeurs: le département de la Corrèze, la Région Limousin, l’Etat, l’ADEME, l’Europe (FEDER)

L’école a un côté

novateur grâce à la

technique de construction

et présente une

technologie moderne en

son sein, avec la

présence de tableaux

interactifs …